24 mars 2009


Encore une preuve du glissement progressif de notre "démocratie" vers la dictature.
A Strasbourg, ou doit se tenir le sommet de l'OTAN dont "Sa Talonnette éclairée" vient de faire réintégrer le commandement militaire sans débat (et puis quoi encore...), la police fait enlever les drapeaux arc en ciel anti otan posés sur les balcons, fenêtres et autres façade ( Voir Libe.net d'aujourd'hui).
Parfaitement illégal, de faire cela, disent tous les juristes interrogés... s'en fout, répond la police, la ville doit être "propre"...
C'est , le libéralisme...