31 janvier 2009




C'est une réflexion récurrente qui a parcourue les cortèges de manif du 29 janvier.

De Lille à Perpignan et de Brest à Strasbourg, beaucoup de pancartes fustigeaient les banques et surtout les banquiers. Sans oublier le tsarkozy à talonnette. Combien a-t-il donné aux banques françaises qui rappelons nous le bien : N' ETAIENT PAS EN FAILLITE .... 200 milliards ....

Et il n'est pas capable de trouver 10 à 15 milliards pour le soi-disant trou de la Sécu !

Deux poids, deux mesures... L' énervé du Faubourg St Honoré (55) sait choyer ses amis !

Moi aussi....

28 janvier 2009

En grève, ce blog est en grève...

27 janvier 2009

Agios Prokopios. Ile de Naxos, Grèce. 11 septembre 2008
28 mm. F5.6 au 1/320 ème.
Logiciel de colorisation : PhotoPhiltre
J'ai forcément besoin de soleil, de mer et de langues étrangères. J'aime me retrouver sur cette terrasse, avec un verre de Mythos, ou d'Ouzo. Quelques olives, quelques calamars, quelques cahouèttes... Attendre que le soleil daigne disparaître derrière Paros pour allez enfin dîner chez Yannis.
La mer n' est jamais loin, quelques dizaines de mètres au plus. Sur la terrasse, les enfants jouent. Les chats quémandent un peu de nourriture. Yannis regarde la télé. Les plats de suivent, les brocs de retsiné aussi. On discute de rien. Ah quoi bon, les journées sont tellement prolixes.
Pris, le dernier café. Yannis nous offre une pastèque, ou une grappe de raisin . De l'ouzo aussi, de temps en temps. Puis il se rassoit, près du grand grill. Il salue les passants qui errent jusqu'à l'Odyssia. Ses yeux fixent la mer, loin derrière Paros.
Les enfants sont couchés et les chats jouent sur la route, devant la mer.
Nous rentrons. Un dernier regard à la terrasse. La nuit nous envahit enfin.

26 janvier 2009



Avant le déluge. Autoroute A75. 13 décembre 08.

F/3.6 au 1/125 ème. 29 mn.

La vitesse de la voiture donne cette impression de fuite. Le 125 ème en rajoute une couche.

25 janvier 2009

Griffes de sorcières. Plage de Coconut's. Le Grau du Roi. 02 mai 2008. 38mm. F 7.1 au 1/400.
Logiciel Photo BC
Je l'avoue, au 400 ème c'est un peu raide !

23 janvier 2009



"Que reste-t-il de nos a......"

Que lui reste-t-il à cette gamine ?

Comment construire une vie après ça ?

S'il s'agissait d'un tremblement de terre, le monde entier irait la secourir... le monde entier...

Mais c'est une petite Gazaoui... et il n'y a pas eu de tremblement de terre ! Justes des centaines de F16, larguant des bombes au phosphore, justes quelques centaines de char Merkava, anéantissant écoles, hôpitaux, usines, commerces and so... Justes quelques milliers de soldats sionistes massacrant une population civile sans défense... et riant de leurs lâches exploits.

Il parait que ce serait fini...

Jusqu'à quand, Mr Perez, jusqu'à quand ??????

22 janvier 2009


Elle avance tranquille, une cigarette dans la main droite.
Puis elle se met à rire :" je n'ai pas de feu..."

19 janvier 2009


Dans la grisaille de janvier se glisse un rayon de soleil...

14 janvier 2009

Le BarnumShow du nabot est passé à chez nous...
Depuis l'aube de ce 13 janvier, les camions de Crs encombraient les boulevards et avenues. Combien, une bonne centaine sûrement.
Il faut dire qu'ici, y'a des gens dangereux... Intermittents, chômeurs, flics municipaux en grève et pas mal de paroissiens qui lui aurait bien foutu sa journée en l'air, à l'excité...Et puis Tornac n'est qu'a 300km... alors...
Bref le pleutre nabot a annulé sa visite à la mairie... Eh, mâme Muche, fallait y aller à pieds... avec tous ces manants dehors... En fait, ils n'étaient qu'une petite centaine à avoir réussi à passer les nombreux barrages... certains contre leurs gré, comme cette mamie sortie faire pisser Mirza, et qui a du attendre dehors, à 100 mètres de chez elle, le départ du sarkome...
Bref, à part les officiels, il ne connaît rien des gens de la vraie vie.
Plus tard, les Crs ont justifié leurs salaires en jetant quelques lacrymos contre les manifestants...
De la culture, il en fut donc question à Carré d'Art (Ah, Norman Foster...), et notamment de la gratuité d'accès dans les musées pour les d'jeun's... Savoureux d'annoncer cela dans la ville dont le maire UMP pris pour première décision de supprimer la gratuité des bibliothèques... l'art du contrepoint, sans doute...
La culture à Nîmes, c'est un peu comme l'eau dans le désert... C'est rare...

13 janvier 2009



Aujourd'hui, 13 janvier, au 18ème jour de l'agression sioniste sur Gaza, une dizaine d'enfants à été massacrée...

Mr Olmert, celui là ne vous génerât plus... deux petits trous, bien ciblés ont fauché sa vie... quel âge avait-il, Mr Olmert... 8 ans... allez 7 à tout casser... mais qu'importe, ça fait un palestinien de moins... un qui plus tard n'enverra de Kassam sur "vos" terres... un qui plus tard ne sera jamais médecin, instituteur, bibliothécaire, ou simple flic...

Mr Olmert, vous faites tomber sur Gaza des bombes au phosphore blanc, celles qui brûlent même des véhicules militaires, c'est vos amis étazuniens qui le disent, vu qu'en Irak, ils en ont largué quelques unes. Ces bombes brûlent vif un être humain... c'est interdit, Mr Olmert, depuis 1914...

Mieux, Mr Olmert, vous étés soupçonne d'utiliser des bombes au carbone... interdites aussi... mais qui peut interdire quoique se soit au Grand Israel Sioniste ! La bombe au carbone explose juste au dessus de la surface du sol, sur un rayon de 10 mètres, elle coupe un homme en deux... Plus loin, les ampute les jambes... etc...

Rien que pour cela, Mr Olmert, vous êtes poursuivable par un tribunal international... A Nurenberg, par exemple...

Je vote pour...

12 janvier 2009



Vous allez dire, Lecabour, il en rajoute...

Ben oui, et ce n'est pas fini... C'est ma manière de manifester, donner l'image que les média français refusent au public, sait-on jamais, une prise soudaine de conscience...

Bien sur vous aller dire, Lecabour, il est propalestinien... ben oui... quand un peuple se fait chasser de chez lui il y a 60 ans, et que depuis, on ne lui promet que camps de réfugiés et aide humanitaire, je suis avec lui... Lecabour ne sera jamais du coté des voleurs de terre, des violeurs d'espaces, des aneantisseurs de liberté...

Et je vous le dis, ce n'est pas fini, j'ai encore quelques images pour vous faire sortir les tripes de la cervelle...

09 janvier 2009

Il y a 60 ans, les nazis faisaient ça....



Aujourd'hui, les survivants font ça...

Comment cela se peut-il !
Quel esprit schizoïde a-t-il pu permettre le recommencement de l'horreur ?
En vertu de qui, de quoi ?
Quel est ce Dieu si cruel qu'il permette à ses fidèles d'accomplir de tels massacres ??
Quelle politique peut autoriser la violation des simples droits de l'homme ???
Qui répondra un jour de ces actes ????



07 janvier 2009


Neige en janvier...
Avec la neige, tout est beau, tout se camoufle, même les pires abominations...

06 janvier 2009

Israel bombarde les écoles... les écoles avec un drapeau ONU sur le toit...
Israel sert sert de bombes au phosphore blanc... un truc qui aveugle, qui étouffe, un truc interdit par la Convention de Genève...
Israel est un monstre...
Israel commet actuellement un génocide, un crime contre l'humanité, un crime contre une population désarmée...
Israel massacre...
Et que fait le monde libre ???
Il pense...

05 janvier 2009

C'est dur, la symétrie... cela demande forcement un renoncement à l'abstraction...
On doit se complaire entre lignes droites, verticales coupant quelques horizontales, de lignes de fuites dont on ne peut s'échapper...
Ainsi, nos observateurs sont assis sur le bord gauche du banc. Comme pour contraindre la symétrie à se plier à leurs désirs...
Tu vois, ici tout est calme... pas de F16... c'est beau, l'ordre... c'est propre...
Tu as raison, elle dit, je prendrais bien un appartement là...
C'est beau la vie sans risque...



Ailleurs, une drôlesse se payait une toile.... Enfin quelqu'un qui pense comme moi...se mentait-elle...

Au dessus de nous, les F16 avaient dégagé le ciel, ne laissant que quelques traînées dans l'azur.

L'air puait l'ozone et le kérosène... "This is the end..."

Le merkava qui gardait le musée nous laissa sortir, son canon suivant nos pas...La patinoire, vers le monument, était rouge du bon sang des enfants. La dame aux losanges trempa le bout de son ombrelle dans cette soupe garance et fila, accompagnée d'un rire dément.

Plus loin, des robotcops, armés de mitraillettes Uzi, nous firent monter dans un bus...

C'est ainsi que nos ennuis continuèrent...

Je chante la douleur d'un peuple quand d'autres ferment leurs portes............

04 janvier 2009


Monsieur Shimon Perez,
En 40, les nazis brulaient les synagogues d'Europe au nom d'un fanatisme absurde, celui de la race pure.
Aujourd'hui, vos avions (américains) font sauter les dômes des moquées de Gaza, au nom de la lutte contre le terrorisme, au nom du grand Israel...
En 40, les nazis, après les pogroms russes ou polonais, enfermaient les juifs, les tziganes, les résistants, les homosexuels, les opposants dans des camps. Des camps de la mort, ceux dont une de vos prières égrène les noms et ceux des victimes.
Aujourd'hui, votre politique sioniste enferme les palestiniens de Gaza dans un camp semblable, sans eau, sans carburant, sans soins, sans nourriture.
En 40, les nazis, avaient, à Varsovie, réduit à néant la vie de 15 000 résistants juifs.
Aujourd'hui, vos merveilleux chars Meklava, vont réduire à néant la vie de 1 500 000 palestiniens, les habitants du ghetto de Gaza...
Monsieur Shimon Perez, je vais écrire aujourd'hui en Suède, au jury du prix Nobel, pour que l'on vous retire le prix qui vous fut décerné, comme étant, je cite :"la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix "
Le prix Nobel de la Paix... de la Paix...
Vous l'aviez reçu avec Izaak Rabin, assassiné depuis par un ultra sioniste, et avec Yasser Arrafat, que les chars de Beguin assignèrent en résidence à la Mouqataa, à Ramallah pendant de nombreuses semaines.
J'ai honte, monsieur Perez, j'ai honte pour vous...
Pensez vous à ces enfants, Monsieur Perez, que vous faites vivre entre murs et barbelés et qui ne connaitrons que la haine des vôtres ?
J'ai honte quand votre ministre des affaires étrangères affirme qu'il n'y a pas de probleme humanitaire à Gaza...en déclarant :"... nous maintenons la situation humanitaire à Gaza exactement comme elle doit être», comme avant, sans eau, sans chauffage... en esclavage...
J'ai honte, monsieur Perez, j'ai honte pour vous...

02 janvier 2009



Définitivement, elles tournent le dos à la rue. L'oeil fixé sur des cintres vides qui bientôt porteront des étiquettes à -70%...

Dehors, dans la rue, un char Merkava balaie l'espace de sa tourelle. Soudain, elle se fixe. L'affut monte, pointant une fenetre dans un immeuble. L'enfer éclate alors.

Au ciel, les F16 égrennent des chapelets debombes incendiaires... On dirait Sydney et son feu d'artifice du jour de l'an.

Dans la rue, les blessés geignent et meurent. Qu'importe, elles tournent le dos à la rue...