01 décembre 2008


J' aimerai que Libé se révolte avec autant de force sur l'intervention policière ( avec chiens ) au collège de Marciac que celle que ce journal (?) en met pour s'apercevoir qu'en Sarkoland, le mandat d'amener, peut se terminer en fouille intégrale, même pour une histoire de diffamation...

C'est vrai quoi, si maintenant les journalistes sont au même régime que le pékin moyen, ou va-t-on, mâme Michu...

Bon, c'est vrai, les pandores y sont allés un peu fort... à 6 heures du mat, c'est un choc... mais bon, quand Mohamed descend les esclaliers sur la tête, il n'y a pas beaucoup de journaleux de Libé pour en rendre compte...pour tout dire aucun...

Quand la police, à Marciac, fouille des élèves de 12/14 ans, avec l'aide de chiens renifleurs de H, sous l'oeil médusé des enseignants... Libé... ou est tu ??? ( on peut s'étonner aussi du peu de réactivité des ces mêmes enseignants...)

Et quand en Guyane une grève bloque tout, il faut attendre huit jours pour que le quotidien en parle et encore en reprenant des phrases de blogs...

On peut dire pareil du Monde... et ne parlons pas de cet exceeellllleeeeennnnttt Figaro.

Ah, c'est plus facile avec les ultra-gauchistes de Tornac...

Avant de s'inquiéter pour sa liberté, la presse ferait mieux de faire son travail...

1 commentaire: