06 août 2008

Le nabot préfère Pékin à Mexico...
Ben Ali et Bachar El Hassad à Petrella...
Bolloré aux pauvres...
La rolex à la Timex...

Mexico sans la voix de notre pays, c'est un voile jeté pudiquement par un gouvernement réactionnaire sur le Sida, cette "maladie" que les ultra catholique, de Boutin à Bachelot, assimile au diable...
C'est aussi un message clair à la communauté homo, de France et d' Europe :
"Ça n'intéresse pas la France..."
Traduisez : "ça ne rapporte pas de pognon"...