12 mai 2008

Quatre couples à la Dorade.
Dans la quiétude d'un lundi férié.
Une rose ville que le métro défonce.

6 commentaires:

  1. Mais putaing cong ! On dirait les quais de mes vacances de quand j'étais minot, quand j'allais voir Mamie à Toulouse !

    Qu'est ce qu'il fout à Toulouse le cabourg ?

    RépondreSupprimer
  2. LeCabour se repose...
    Vrai, Toulouse la Rose, est une rose...

    RépondreSupprimer
  3. j'aime bien ta prose et la photo aussi, j'ai bien connu Toulouse, et la savoir défoncée... c'est dur

    RépondreSupprimer
  4. Nawa : "est-ce l'Espagne en toi qui pousse un peu sa corne..."

    Rose : j'ecris pour passer le temps... de temps en temps..je chante...

    Fremen : bienvenue... est-tu un fremen de Dune ???

    RépondreSupprimer
  5. oui...
    "quand je reprends l'avenue vers l'école, mon cartable est bourré de coups de poings..."

    RépondreSupprimer