31 mai 2007


Faut-il dire "STOP",
arrêter de penser, arrêter de réfléchir ?
Mais les mots qu'au vent noir on sème
Qui sait si vous les entendez ???
La pluie tombe depuis hier, comme un linceul sur l'inconnu.
Chacun fait le dos rond, chacun voltairise... Au jardin... comment sont les roses ce matin ?
Nous vivons pourtant tous sous le même enfer, sous le même règne...
S'installe la médiocratie, le népotisme, le préférentiel... Vous ni voyez que paillettes, strass et scandales...
L'essentiel s'enfuit, loin de vos yeux, loin de votre coeur...
Demain, je posséderai quatre murs...voila votre idéal... Et je n'en crois pas mes oreilles quand vous dites cela...
Dans la cour du King, une reine noire chante une marche funéraire...
Personne ne l'entend... comme personne ne croyait Cassandre, quelque part sur les remparts de Troie...
C'est normal...C'est déjà juin et vous ne pensez qu'aux vacances...Déjà, vous vous précipitez dans les Décathlon acheter les palmes et le tuba qui iront bien à Palavas...
Je marche sur la route, loin de vous, l'horizon change. Je croise vos regards aveugles.
De ma bouche s'élève un chant :"The rusted chains of prison moons are shattered by the sun."
Est-ce qu'un jour un soleil se lèvera pour vous ? Craignez, au contraire que seule une nuit noire vous réponde...
Nous aurons fait notre possible...Mais les mots qu'au vent noir on sème
Qui sait si vous les entendez ???

24 mai 2007



J'ai mis la vache dans le gaufrier... Les mini enceintes posées sur le sol...

Eté 68... j'ai rigolé en pensant à son altesse "sa talonnette suprême", celui qui veut nous faire oublier 68...

Le ciel était de plomb. Plus loin, au loin un animal noir attendait sa mort, encerclé.

Dans l'herbe, le gris devenait bleu... Eté 68 et son gimmik au piano me prenait les tripes... De la ville montaient les cris, les fanfares... l'air devenait saturé d'odeurs de Kebbab et de paella. J'ai monté un peu plus le son...

J'ai repensé a cet été 68... vacances à Noirmoutiers, premiers émois sentimentaux, désirs d'indépendance... Je me souviens du retour, dans la 404 familiale... Niort, Nantes, Le Mans...Paris... pas d'embouteillages... pas de péages, pas d'autoroutes... la vie dont rêvent aujourd'hui les anges d'hier...

Dans le gaufrier, Ray remplace le Floyd... "The long and winding road"... pas de lui ça... des scarabées... et encore 68, 69 qui déboulent...

Plus loin, le gris-bleu a changé de place... Dans l'air, un feu a éclairé le ciel... j'ai rechargé mon houka. L'air devenait d'un coup plus léger. Ailleurs, la télé mentait.

Au ciel, monte Aldébaran...comme un bijou abandonné... L'air fraîchi... le houka s'éteint...

En 68, ducon, j'avais 13 ans...

merci à :http://kmskma.free.fr/

22 mai 2007

Au lendemain d'un tir de roquette depuis la bande de Gaza qui a tué une Israélienne à Sdérot, dans le sud du pays:


"Shalom Halévy, un responsable de la municipalité de Sdérot, ne décolère pas: "Nous voulons des actes: les chefs du Hamas doivent être éliminés les uns après les autres".
"Nous sommes bombardés depuis sept ans. Ici, il y a déjà eu neuf tués, des centaines de blessés et des milliers d'habitants traumatisés", ajoute-t-il."( Sources Yahoo info)


Mr Halévy est sûrement un honnête homme, sûrement. Il oublie seulement qu'en sept ans, les habitants de Gaza ont subi des centaines de bombardements de Tsahal... et que les morts se comptent par dizaines de milliers... Combattants, femmes et enfants...


Gaza est devenu un camp de concentration... Peu de nourriture, peu d'eau, électricité aléatoire, plus de médicaments... Certains sionistes s'en réjouissent... un un autre blogs ils criaient leur joie de voir crever les palestiniens à petit feu... Cela nous rappelle un autre temps...


Courage, Mr Halevy, courage... avec le mur, vous serez bientôt...seuls...


21 mai 2007


Souvent, la beauté étrange dérange...

17 mai 2007

Rions zun peu....

La coupe de l'América ne passionne pas les français !
Après l'abandon d'Aréva, le défit nucléaire français ( 23 millions d'euros à l'eau...), les français se désintéressent totalement de l'épreuve...
Les français préfèrent les bateaux de Bolloré... plus classe... yo... y'a pas d'jakusi sur Aréva... lol et mdr... nous déclare N.S. plaisancier...

13 mai 2007

J'ai encore mangé quelque chose de pas frais... is not a perfect day...
Le ciel était encore chargé de nuages lourds et menaçants. Sur l'herbe verte, une table ronde et bleue. Important qu'elle soit bleue. A moins que ce ne soit l'herbe qui est bleue et la table verte. Le gris ronronnait contre le mur ocre, entamant sa douzième heure de sieste... Le merle, noir de cerises vertes passait devant lui... qui aura l'autre ? A première vue ces deux là s'ignorent. Ou se sont déclaré une paix éternelle... Le vent du sud nous apportait des relents marins et des bruits de trains...
Le rouge rubis du Bordeaux dansait dans nos verres. Dimanche. Les enfants s'y ennuient. Les adultes refont pour la énième fois le monde. Mais merde, qu'est-ce qui cloche donc ?
On rit du retour de Mireille Mathieu... Macias et les millionnaires du dimanche... Le retour vers le passé, la Tsf à lampe et les premiers transistors... De Gaulle, Pompidou... Marcellin... le 22 mars... et revoilà 68 qui débarque comme une vieille pute que personne ne veut plus voir...
Coupe la tomate et le concombre, rajoute l'oignon doux et le poivron. Cisèle l'origan et parfume d'huile d'olive. Encore du bordeaux ? yes soeur !
Mais je les aime ces vieilles putes, moi. Elles sont mes tripes, ma tête fêlée de Cabour qui croit encore aux lendemains qui chantent... Elles sont ma vie.
Le ciel noircit encore. Ou est le tire bouchon ? Retourne les grillades... encore du bordeaux ? Yes...yes...
Un calme assourdissant flotte... Ou sont passés les gens ?
Le chat jette un dernier regard dégoûte au merlot... pose sa patte sur ses yeux pour ne pas voir la misère du monde... C'est cuit ? yes, yes, yes... yes, c'est cuit ! Putain...cinq ans... peine lourde, le max de la correctionnelle... Normal, m'sieur le Président, ceux sont de dangereux récidivistes... Des traine-misère qui s'assoient par terre et levent la tête vers le ciel en écoutant Joplin... Resserts moi du bordeaux... Du café ? La chantilly me pèse ? non. C'est de réaliser que j'en ai pris pour cinq ans... et que les possibilités d'appel sont nulles...
Fucking life !
C'est sur, y'a quelque chose de pas frais qui m'encombre...

11 mai 2007



Mes vieux copains, resteront mes amis...
Putaing... on va pas se laisser faire....
Et quand tu dis "Camarades", Léo... j'ai des larmes qui coulent...
.... sous le goudron... les pavés....

10 mai 2007


Tinariwen
envoyé par azawan


Pour oublier le nain jaune...
Dans le desert, entre Algerie, Niger et Mauritanie des hommes luttent pour leur survie...des hommes chantent...des hommes espérent...

voir ici : http://yenayer.blogspot.com/ billet: "retour sur terre"
L'a pas aimé... Paloma...


Finkelcrotte, le néo-philososophe, admirateur tardif et intéressé du nabotléon vient de déclarer qu'il était scandalisé par les "vacances" grand luxe du sarkome....
Repris par France Culture ( y vont virer, ceux qui ont repris la news...), il se déclare outragé, venant de la part d'un homme (?) qui cite Blum et Jaures...
Pauvre Finkelcrotte... c'est pas demain qu'il est ministre...

07 mai 2007

Les français sont des veaux.... la suite....

Le vote Sarkozy / Royal par statut

Salarié du privé 53% / 47%
Salarié du public 43% /57%
Travailleurs indépendants 77% / 23%
Chomeurs 42% /58%
Retraités 65% / 35%

Le vote Sarkozy / Royal par tranche d’âge
18 à 24 ans 42% / 58%
25 à 34 ans 57% / 43%
35 à 44 ans 50% / 50%
45 à 59 ans 45% / 55%
60 à 69 ans 61% / 39%
70 et plus 68% / 32%

L’adhésion à la candidature
Le verdict est mauvais, fort mauvais. interrogés sur leurs motivations de vote, seuls 13 points séparent les électeurs de Royal qui ont choisi de voter pour elle par envie de la voir devenir présidente de ceux qui l’on fait pour faire barrage à Sarkozy, alors que ce nombre atteint presque 60% chez les électeurs de Sarkozy.
Motivation du vote Sarkozy Vous aviez envie qu’il soit président 77% Pour s’opposer à Royal 18%
Motivation du vote Royal Vous aviez envie qu’elle soit présidente 55% Pour s’opposer à Sarkozy 42%
Le constat est clair. Le vote Royal est un vote par défaut, alors que le vote Sarkozy est un vote d’adhésion. La candidature n’a pas convaincu, et l’enthousiasme manifesté à Charlety ne doit pas masquer cette réalité

sources : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=939

Bon, c'est clair, il faut supprimer le droit de vote au + de 59 ans...
Le silence des agneaux, que l'on mène l' abattoir...
(photo René Maltête...)

03 mai 2007


Ces années-là.
Nous avons lamentablement échoué dans la gestion de la canicule,
Nous avons merdé avec le lundi de Pentecôte,
Nous nous sommes ridiculisés avec Gaymard,
Nous avons cafouillé avec le Clémenceau,
Nous nous sommes mis à dos les étudiants avec le CPE,
Nous n'avons pas été crédibles pour le traité constitutionnel,
Nous avons multiplié les dépenses de l'Etat de façon honteuse,
Nous avons tout fait pour couvrir les délits du Président et nous continuerons,
Nous n'avons cessé de mépriser et de piétiner les intermittents du spectacle,
Nous avons épuisé les archéologues, les chercheurs, les enseignants, les travailleurs hospitaliers.
Il y a en France aujourd'hui un nombre sans précédent de précaires et de sans abri.
Et maintenant.
Je vais vous faire lever plus tôt, et vous allez voter pour moi !
Je vais vous faire travailler plus vieux (70 ans!), et vous allez voter pour moi !
Je vais supprimer le droit de grève, et vous allez voter pour moi !
Vos soins et vos médicaments seront de moins en moins remboursés, et vous allez voter pour moi !
Pour mieux vous mentir, j'ai empêché la publication des chiffres du chômage, et j'ai censuré ceux de la délinquance (le livre de Serge Portelli étalait mon échec au grand jour), et vous allez voter pour moi !
Je n'ai jamais respecté la loi des quotas de logements sociaux dans ma mairie, et j'ai accordé des permis de construire moyennant de gros avantages, et vous allez voter pour moi !
je fais mine d'être choqué par le parachute en or de 8 millions d'euros de mon ami Forgeard, pour mieux instaurer le règne absolu de la finance et des patrons voyous, et vous allez voter pour moi !
Je contrôle la presse et les médias, j'ai limogé le directeur RG du service des sectes parce qu'il inquiétait trop les scientologistes, et vous allez voter pour moi !
Les bavures policières continueront à se multiplier dans l'impunité, ainsi que les expulsions sans pitié (reconduites à la frontière), et vous allez voter pour moi !
Mes visites dans les banlieues déclenchent des guerres civiles, chacun vivra dans la peur et les libertés ne résisteront pas longtemps à la peur, et vous allez voter pour moi !
Les intermittents (ces agités) finiront par s'épuiser et on n'entendra plus parler de cette culture indépendante qui prétend ouvrir les esprits et les consciences. et vous allez voter pour moi !
Nos soldats rejoindront ceux de mon ami Bush au prochain conflit. Tiens! pourquoi pas l'Iran et puis un renfort en Irak pour faire le bon poids et vous allez voter pour moi !
et vous allez voter pour moi !
et vous allez voter pour moi !
Pour moi !
Pour moi !
Pour moi !
Moi ! Moi !
Moi !
En sang bleu, tout est possible. Les rafles, les expulsions, les licenciements, l'amnistie des délits d'état.
Allez, faites tourner....

01 mai 2007


Le temps perdu
Devant la porte de l'usine
le travailleur soudain s'arrête
le beau temps l'a tiré par la veste
et comme il se retourne
et regarde le soleil
tout rouge tout rond
souriant sous son ciel de plomb
il cligne de l'œilfamilièrement
Dis donc camarade Soleil
tu ne trouves pas
que c'est plutôt con
de donner une journée pareille
à un patron ?
Jacques Prévert,Paroles, 1949
Merci à "la boite à image"
.................Interlude...............


Chavez, enfin le Vénézuela quite le FMI et la Banque Mondiale....

Etonnant, non ???